Ricardo et Nehuda violents avec leur fille ? Ils donnent leur version pour la première fois …

Près de deux semaines après leur audience avec le juge pour enfants, Nehuda et Ricardo Pinto, accusés d'être violents avec leur fille, sortent du silence pour la toute première fois.

Dans une interview accordée à Public, le gagnant de Moundir et les apprentis aventuriers 2 et sa compagne donnent leur version sur le soir du drame.

Le 27 juin dernier, Le Parisien révélait le placement en garde à vue de Nehuda et Ricardo Pinto suite à un accident survenu avec leur fille Laïa en voiture : d'après les infos du journal, le couple se serait disputé et dans un accès de colère, l'ex-candidat de Friends Trip aurait lancé son téléphone sur son bébé. L'enfant a rapidement été amené à l'hôpital avec "des fractures et d'ecchymoses au niveau du visage".

Une enquête a donc été ouverte pour déterminer si les jeunes parents ont eu recours à des "violences volontaires" et le 7 juillet dernier, la justice a rendu son verdict :

"le juge reconnu qu'il s'agissait d'un accident et que les blessures de l'enfant n'étaient pas volontaires mais accidentelles", comme l'a expliqué Jeremstar.

Nehuda a été mise hors de cause tandis que Ricardo Pinto est autorisé à voir sa fille seulement en présence d'un médiateur.

"On n'était pas du tout en train de se disputer"
Près d'un mois après le drame, le gagnant de Moundir et les apprentis aventuriers 2 et sa compagne peuvent enfin raconter ce qu'il s'est réellement passé le soir du drame et leur version est très différente de celle racontée par les médias.
Nehuda et Ricardo Pinto se trouvaient bel et bien en voiture pour rentrer dans le Sud lorsqu'ils se sont arrêtés sur une aire de repos :

"Je tenais Laïa dans mes bras quand j'ai demandé à Ricardo mon téléphone.
Il me l'a lancé et le téléphone a atterri sur le visage de notre fille.
On n'était pas du tout en train de se disputer, c'était un geste anodin et pas réfléchi, c'était sans faire exprès", explique la chanteuse au magazine Public.

"Elle s'est mise à pleurer, j'ai senti que c'était grave, j'ai hurlé de peur.
Rica l'a prise dans ses bras pour essayer de la calmer.
Tout le côté droit s'est mis à gonfler, c'est vraiment impressionnant.
J'ai paniqué", poursuit-elle ...

... avant que Ricardo Pinto ajoute qu'ils ont tout de suite appelé les pompiers : "ils nous ont transférés vers le Samu.
Comme elle avait perdu connaissance, ils nous ont conseillé de l'emmener à l'hôpital le plus proche."

"On n'était pas préparé à être embarqués"
Dans la suite de leur entretien, les deux candidats de télé-réalité révèlent que la police est venue à leur domicile deux jours après les faits :

"On était déjà au courant que les services sociaux voulaient nous parler, c'est la procédure normale.
Quand la police est venue, on nous a prévenu qu'on ne reverrait pas notre fille pendant 48 heures.
Le stress.
On n'était pas préparé à être embarqués", confie Nehuda.

Une fois au commissariat, les policiers se seraient vite rendus compte qu'il ne s'agissait que d'un accident, mais obligés de suivre la procédure, ils ont placé Ricardo Pinto et sa chérie en garde à vue.

"On a été séparé, chacun dans une cellule.
C'est la procédure, c'est pour éviter qu'on accorde nos versions", déclare le sportif avant d'ajouter :
"Je me sens pire que coupable.
C'est moi qui ait commis cet acte, accidentel, certes, mais c'est moi.
Ma priorité c'est que Laïa s'en sorte sans séquelles."

Ça te plait ?

AIME pour t’abonner à notre Page FB … et devenir un PURE Membre