Après le TACLE d’Amélie Neten, Soraya répond VIOLEMMENT sur Facebook !

Depuis que Soraya Riffi a été embrassée de force par Jean-Michel Maire, la jeune danseuse se fait largement tacler, accusée de profiter du buzz pour se faire connaître. Si Amélie Neten fait partie de ses détracteurs, Soraya lui a répondu sur Facebook en la clashant.

apres-le-tacle-damelie-neten-soraya-repond-violemment-sur-facebook

Parce que les réseaux sociaux facilitent la communication - et les tacles interposés - il est aujourd'hui inutile de se connaître pour se critiquer.
Le nom de Soraya Riffi, encore inconnue du grand public il y a une semaine, est désormais sur toutes les lèvres depuis que Jean-Michel Maire l'a embrassée sans son consentement dans les 35 heures de Baba.
Si à la base, la jeune danseuse est surtout victime d'une agression, elle s'est cependant largement fait tacler dans la médiasphère, accusée de profiter du buzz pour se faire connaître.

Amélie Neten, ancienne candidate de Secret Story 4, a ainsi écrit un tweet sympathique à l'attention de la jeune femme lundi dernier.

Et si Soraya a mis quelque jours avant de réagir à cette attaque, elle n'a pas ménagé ses propos ce jeudi sur Facebook. (Les fautes d'orthographe, de grammaire et de syntaxe ont été corrigées, mais vous pouvez retrouver le post de Soraya dans son intégralité et dans son originalité à la fin de cet article).

"Ma chère Amélie, ou bien la cagole de la télé-réalité (...) Lis moi bien attentivement, et j'espère que mes propos seront assez compréhensibles pour ta culture générale", a écrit Soraya en guise d'introduction à une longue tirade adressée à Amélie Neten.

Soraya entre ensuite rapidement dans le vif du sujet, critiquant à son tour la chroniqueuse du Mad Mag, sur l'éducation qu'elle dispense à son fils entre autres points :

"Tu oses te produire de manière scandaleuse devant des milliers de téléspectateurs alors que tu es une mère de famille et que ton fils doit subir des préjudices moraux constamment", "malheureusement le père reste mystérieux, donc effectivement il subit double préjudice : son 'orphelinat' paternel, et une mère qui s’exhibe en public"

Soraya revient également sur l'accusation de vouloir faire du buzz d'Amélie Neten :

"Enfin, si le BUZZ existe aujourd'hui, c'est à cause de gens comme toi qui osent s'exprimer face à une situation", avant de conclure avec un "Touche pas à ma dignité" en majuscules et ponctué de quatre points d'exclamation.

Très peu de temps après, la danseuse appuyait ses propos avec une vidéo de quelques secondes, également sur son Facebook et destinée elle aussi à Amélie Neten.

Le Post original de Soraya ...

Ça te plait ?

AIME pour t’abonner à notre Page FB … et devenir un PURE Membre